Chargement

Toutes les infos construction pour votre future maison

Entrez votre recherche : matériaux, chauffage, isolation
Filtrer par thématique Articles les plus consultés
Un site parrainé par Domexpo logo footer
idées reçues chauffage au sol

Construction

3 idées reçues sur le chauffage au sol

Quand vous vous lancez dans un projet de maison, vous devez choisir la façon dont celle-ci va être chauffée. Souvent décrié, le chauffage au sol est pourtant plus économe que les systèmes classiques. On fait le point sur les idées reçues !

Les sols sont trop chauffés

C’est tout simplement faux. Cette méfiance nous vient des années 1970 où les systèmes de chauffage au sol étaient composés de tuyauteries en cuivre. Pour compenser l’espacement trop élevé entre les tuyaux, l’eau qui y circulait pouvait être chauffée jusqu’à 50 voire 70 degrés. Par conséquent, la température au sol pouvait facilement dépasser la trentaine de degrés, ce qui engendrait une sensation de surchauffe.

Depuis 1978, la législation interdit de dépasser les 28 °C. Les constructeurs ont donc repensé ces systèmes pour améliorer le confort thermique. Actuellement, la plupart n’excèdent pas les 24-25 °C.

En cas de panne, il faut tout casser

« Si mon chauffage au sol ne marche plus, je devrai faire casser tout le revêtement de ma pièce ».

Là encore, c’est une idée reçue ! Lorsque votre système de chauffage au sol est mis en place, il n’a pas besoin d’être entretenu.

Personne n’est à l’abri d’une panne, mais, pas de panique, nous sommes au XXIe et des outils spécifiques permettent de cibler l’origine d’une panne. Avec une caméra thermique, les professionnels sont capables d’identifier l’endroit exact d’une panne, diminuant ainsi les éventuels frais de réparation.

On doit sélectionner ses meubles en fonction du chauffage

« Si je me tourne vers un système de chauffage au sol, il me sera impossible de poser des tapis, ou des meubles directement au sol. »

Si trop de meubles posés à même le sol peuvent entraîner une surchauffe, il suffit de rehausser légèrement votre mobilier pour prévenir ce risque.

En ce qui concerne les tapis, pas d’interdiction, mais quelques précautions à prendre : assurez-vous que le tapis ne recouvre pas toute la pièce et vérifiez que son épaisseur n’excède pas les 10 millimètres.

Vous avez des questions sur les différents systèmes de chauffage au sol ? Contactez votre constructeur, il vous orientera vers un professionnel de son carnet d’adresses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*