Chargement

Toutes les infos construction pour votre future maison

Entrez votre recherche : matériaux, chauffage, isolation
Filtrer par thématique Articles les plus consultés
Un site parrainé par Domexpo

Le dans Construction

Comment concevoir le plan d’une maison neuve ?

Vous avez déjà imaginé la maison de vos rêves ? Il est temps maintenant de passer à l’élaboration des plans. Quelles sont les étapes indispensables et les astuces à connaître pour ne pas faire d’erreur ? Suivez-le guide !

Prendre en compte le terrain

Le terrain ne s’adapte pas à la maison, c’est la maison qui doit s’adapter au terrain. C’est la première chose à savoir avant de commencer à réfléchir aux plans d’une construction. Vous devrez prendre en compte les réalités du terrain avant d’imaginer la maison que vous allez y bâtir. Il est donc crucial de bien choisir son terrain.

Vue, exposition, pente, coefficient d’occupation des sols, PLU, contraintes techniques… Autant d’éléments qui vont influencer le type de construction que vous pouvez envisager.

Déterminer vos besoins

Une fois que vous avez déterminé le type de maison qui peut être bâti sur votre terrain, vous devrez vous poser les bonnes questions pour déterminer vos besoins actuels, mais aussi futurs. Il est important en effet de se projeter dans l’avenir avant de valider les plans d’une maison. 

Prévoyez-vous d’agrandir la famille ? Envisagez-vous de construire une extension dans l’avenir ? Aurez-vous besoin d’un bureau ou d’un espace de télétravail, d’une chambre d’amis, d’une suite parentale, d’une salle de jeux, de deux salles de bains ? Votre maison va devoir évoluer avec votre famille, imaginez-la modulable.

Prenez en compte votre mode de vie pour déterminer la surface de la maison, le nombre de chambres ou encore la taille de la cuisine ou du salon. Généralement, une maison pour une famille de 4 à 5 personnes est dotée d’une surface comprise entre 100 et 110 m².  

Organiser et optimiser l’espace

Vous avez déterminé le nombre de pièces que va compter votre maison, il va désormais falloir organiser et optimiser l’espace. Parmi les règles de base, on veille notamment à séparer l’espace jour de l’espace nuit pour garantir le calme dans les chambres. On pense également à l’exposition pour que les pièces de vie soient lumineuses.

Commencez par répartir les différentes pièces sur un plan. Les couloirs vont se créer tout naturellement. Pour optimiser les espaces, réduisez au minimum les couloirs. Prévoyez des espaces ouverts qui font gagner de précieux m².

L’emplacement de l’escalier est également un choix important. Il prend de la place et selon le type d’escalier choisi, il n’est pas toujours évident d’utiliser l’espace résiduel pour l’aménager en rangements ou en bureau.

N’oubliez pas de placer les ouvertures qui sont essentielles pour l’éclairage naturel mais qui limitent les possibilités d’aménagement des pièces. Imaginez comment vous placerez vos meubles dans chaque pièce et vérifiez que les espaces entre eux sont assez larges et permettent une circulation fluide dans la pièce mais aussi entre deux pièces.

Faire confiance à son constructeur

Vous vous sentez un peu perdu face à l’ampleur de la tâche ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul pour réaliser des plans adaptés à vos souhaits. Votre constructeur vous accompagnera tout au long du projet de construction et grâce à son expérience, il sera de bon conseil pour imaginer avec vous une maison agréable à vivre, mais aussi agréable à regarder.

Le constructeur de votre maison, en véritable professionnel, s’assurera également que la maison de vos rêves ne dépasse pas le budget imparti !

Ventilation maison neuve

Le dans Construction

Quelle ventilation dans une maison neuve ?

Les normes actuelles imposent aux constructions neuves un test d’étanchéité à l’air pour garantir une isolation optimale. Il est donc essentiel pour le renouvellement de l’air intérieur d’être équipé d’un système de ventilation adapté. Découvrez les solutions qui s’offrent à vous !

Qu’est-ce qu’une VMC ?

La VMC, ventilation mécanique contrôlée, obligatoire depuis 1982, est le système qui gère le renouvellement de l’air intérieur d’un logement et sa diffusion dans les différentes pièces. La VMC est indispensable dans une construction neuve, imperméable à l’air. En effet, les critères actuels de construction garantissent l’étanchéité du bâti pour éviter les déperditions de chaleur et ainsi optimiser les performances énergétiques.

La VMC permet ainsi de chasser à l’extérieur l’air chargé en dioxyde de carbone et en polluants divers, de réguler le niveau d’humidité dans la maison et d’insuffler de l’air provenant de l’extérieur, chargé en oxygène.

Les différents types de ventilation

Dans les constructions neuves, on peut généralement choisir entre deux grands types de VMC : la VMC simple flux et la VMC double flux. Si la première permet simplement de renouveler l’air intérieur, la seconde réduit les pertes calorifiques liées au renouvellement de l’air.

En effet, avec une VMC simple flux, l’air qui entre dans la maison est à la température extérieure. La VMC simple flux hygroréglable fonctionne selon le même principe mais offre l’avantage de s’adapter automatiquement au niveau d’humidité dans l’air intérieur. Quand l’air intérieur est trop chargé en humidité, les bouches d’extraction situées dans la salle de bains et la cuisine s’agrandissent pour l’évacuer. La ventilation est donc plus importante quand on prend une douche ou que l’on cuisine.

Avec une VMC double flux, un échangeur permet de récupérer la chaleur de l’air aspiré dans la maison pour réchauffer l’air extérieur avant de l’insuffler dans les pièces à vivre. Ce système composé de deux réseaux, l’un acheminant l’air sortant et l’autre l’air entrant, limite ainsi la sensation de courant d’air froid dans la maison. De plus, les filtres présents sur les entrées d’air éliminent les sources de pollution extérieure pour faire entrer de l’air sain dans le logement.

La VMC double flux thermodynamique est quant à elle directement couplée avec une pompe à chaleur qui peut aussi rafraîchir l’air l’été avant de le diffuser dans la maison. Si la VMC double flux est plus onéreuse à l’achat, elle se révèle intéressante sur le long terme car elle permet de faire des économies d’énergie.

L’entretien de la VMC

Une VMC doit être entretenue régulièrement pour assurer correctement sa fonction de ventilation et éviter la surconsommation d’énergie liée au fonctionnement de l’extracteur d’air. La VMC double flux est plus contraignante à entretenir puisqu’il faut non seulement nettoyer les bouches d’évacuation mais aussi changer les filtres usagés chaque année. L’intervention d’un technicien est donc nécessaire.

L’installation de la VMC est liée à votre projet global de construction. Parlez-en avec votre constructeur pour analyser les possibilités qui s’offrent à vous et choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins !

Comment choisir le constructeur de sa maison ?

Le dans Construction

Comment choisir le constructeur de sa maison ?

Vous avez décidé de faire construire votre maison ? Pour mener à bien ce grand projet, il est essentiel de s’entourer de professionnels expérimentés. Voici nos conseils pour sélectionner un constructeur de maison individuelle.

Sélectionner plusieurs constructeurs

Le style de maison que vous envisagez de construire vous permettra de faire une première sélection de constructeurs. Maison sur catalogue, maison sur-mesure ou maison insolite ? Maison moderne ou maison traditionnelle ? Vous trouverez des constructeurs spécialisés dans la construction de maisons qui correspondent parfaitement à vos critères.

Certains constructeurs proposent des modèles de maisons sur catalogue, ce qui peut vous aider à vous projeter et vous orienter vers un style de construction. Vous pouvez également vous orienter vers un constructeur proposant des maisons sur-mesure. De cette manière, vous pourrez personnaliser la construction et imaginer la maison qui répond parfaitement à vos besoins et à votre style de vie.

Demander des références

Visiter des maisons témoins, des chantiers en cours ou des maisons achevées fait partie des étapes essentielles pour s’assurer de la qualité des prestations proposées par un constructeur. N’hésitez pas non plus à vérifier que les constructeurs que vous sollicitez présentent une situation fiable. Le bouche à oreille est souvent un bon moyen de s’assurer du professionnalisme d’un constructeur et de connaître sa réputation.

L’importance de l’aspect humain

Une fois choisi, votre constructeur sera votre unique interlocuteur jusqu’à la fin de la construction de la maison. Il est donc important de prendre en compte l’aspect humain. Vous devrez en effet construire une relation de confiance avec le professionnel que vous aurez sélectionné. Vous aurez besoin de vous sentir écouté et entendu. Votre futur constructeur doit être disponible et vous apporter les réponses à toutes les questions que vous vous posez certainement.

Faire établir des devis

Construire sa maison est le projet d’une vie. Prenez votre temps. Comparez les offres sans vous précipiter et prenez du recul pour les étudier. En demandant plusieurs devis, vous pourrez ainsi connaître le coût de la construction proposée par chacun. Attention toutefois, le prix ne doit pas être le seul critère pour sélectionner le constructeur de votre future maison. En effet, un prix particulièrement attractif n’est pas toujours signe de qualité. Le choix des matériaux et le type de construction ont une incidence sur le coût global du projet de construction, tout comme le choix du terrain.

Le CCMI, un contrat clé en main

En faisant appel à un constructeur, vous serez amené à signer un contrat de construction de maison individuelle (CCMI). Ce contrat sécurise entièrement le projet en précisant tous les aspects de la construction ainsi que son coût global. Il engage le constructeur qui pilote alors l’intégralité du projet, de l’obtention du permis de construire jusqu’à la livraison de la maison. C’est également un excellent moyen de comparer les offres de différents constructeurs.

Pour faire avancer votre projet, découvrir différents modèles et styles de maisons, rendez-vous dans un des villages Domexpo. Vous pourrez facilement prendre contact avec plusieurs constructeurs de maisons individuelles !

Quels critères pour choisir son terrain ?

Le dans Construction

Quels critères pour choisir son terrain ?

Vous avez pour projet de faire construire votre maison ? Avant tout, il vous faudra trouver le terrain idéal. Comment bien choisir un terrain à bâtir ? Découvrez les éléments à prendre en compte impérativement.

Faire le point sur la situation du terrain

Localisation, vis-à-vis, commodités à proximité, cadre de vie… La localisation du terrain est certainement le point le plus important à déterminer avant de construire sa maison. Selon votre mode de vie, votre choix s’orientera peut-être vers un terrain isolé en campagne, ou au contraire un terrain en lotissement dans une zone périurbaine.

Avant de vous décider, prenez en compte les conditions d’accès au terrain, notamment la proximité de transports en commun et les infrastructures routières, qui faciliteront vos déplacements quotidiens une fois la construction terminée. La présence de commodités dans un environnement proche (écoles, commerces, services…) est aussi un point à vérifier. Enfin, n’oubliez pas de vous assurer qu’aucun projet de construction et d’aménagement n’est en en cours ou prévu dans le secteur prochainement.

Quelle superficie pour mon terrain constructible ?

Vous rêvez d’une grande propriété où vous pourrez vous adonner au jardinage, construire une piscine ou profiter de la tranquillité dans un environnement verdoyant ? Au contraire, vous n’aimez pas passer du temps à entretenir les extérieurs ? Un terrain plus petit vous suffira certainement.

Quelle que soit votre préférence, il est important de déterminer la superficie du terrain qui vous convient avant de commencer les recherches. Vous devrez prendre en compte le type de construction que vous envisagez ainsi que le coefficient d’occupation des sols.

Terrain viabilisé ou non viabilisé ?

La viabilisation d’un terrain peut être un investissement important en fonction des travaux nécessaires pour raccorder le terrain aux différents réseaux (eau, électricité, gaz, téléphone, assainissement…).

A l’achat, le coût d’un terrain viabilisé est plus élevé qu’un terrain non viabilisé, mais l’avantage est d’éviter les mauvaises surprises éventuelles. Si vous envisagez d’acquérir un terrain non viabilisé, renseignez-vous en amont sur le montant et les démarches nécessaires à sa viabilisation.

Et le sol dans tout ça ?

La configuration du terrain et le type de sol vont permettre de déterminer le type de construction possible. La réalisation d’une étude de sol est ainsi utile pour mieux connaître la nature du terrain et s’assurer qu’il est bien compatible avec le projet de construction envisagé. En effet, selon les caractéristiques du sol, certains ajustements peuvent s’avérer nécessaires, notamment pour la réalisation des fondations.

Les taxes locales, un élément décisif

Le montant de la taxe d’habitation et de la taxe foncière peut varier fortement d’une commune à une autre. N’hésitez pas à vous renseigner en mairie pour estimer le montant des impôts que vous aurez à verser chaque année.

La taxe d’aménagement, déterminée en fonction de la surface de la construction, est également variable. Vous devrez vous en acquitter après avoir validé votre permis de construire. Renseignez-vous sur le taux pratiqué dans la commune où se situe votre futur terrain.

Pour faciliter votre projet de construction, faites appel à un constructeur… En tant qu’expert, il pourra vous proposer des terrains adaptés à votre projet !

Le dans Construction

Et pourquoi pas une maison de plain-pied ?

La maison de plain-pied est une véritablement une tendance de l’architecture moderne avec ses lignes épurées et ses belles ouvertures pour profiter des espaces extérieurs. Nous vous dévoilons ici ses atouts !

Les atouts d’une maison de plain-pied

Construire une maison de plain-pied n’est pas seulement un choix esthétique. Le fait de disposer de tous les espaces de vie sur un seul niveau apporte de nombreux avantages en comparaison avec une maison à étage. Parmi ses nombreux atouts, on peut notamment citer :

  •       La sécurité : les escaliers sont la cause de nombreux accidents domestiques, notamment pour les enfants,
  •       L’accessibilité : une maison de plain-pied est plus adaptée pour les personnes à mobilité réduite ou pour les séniors,
  •       L’ouverture sur l’extérieur : en ajoutant des baies vitrées, chacun peut avoir accès au jardin depuis sa chambre par exemple,
  •       La convivialité : finie la répartition traditionnelle des pièces avec le salon et la cuisine au rez-de-chaussée et les chambres à l’étage. Dans une maison de plain-pied, les espaces peuvent être moins délimités, favorisant les échanges et un mode de vie en communauté,
  •       Les économies d’énergie : plus compacte, la maison de plain-pied est également plus facile à chauffer et plus économe en énergie,
  •       La facilité d’entretien : pour le ménage quotidien, plus besoin de nettoyer l’escalier ou de monter l’aspirateur à l’étage. Le nettoyage des fenêtres est aussi grandement facilité. Côté extérieur, une simple échelle suffit pour nettoyer ses gouttières ou sa façade.

Sans compter qu’à la revente, une maison de plain-pied attire plus d’acheteurs potentiels car elle est adaptée à un public plus large qu’une maison à étage.

Plain-pied : les éléments à prendre en compte

Avant de vous lancer dans la construction de votre maison de plain-pied, il est important de prendre en compte certains éléments, notamment financiers avant de valider le projet.

La construction d’une maison de plain-pied nécessite un terrain plus grand que pour une maison à étage de même surface. Le coefficient d’emprise au sol devant être assez élevé. L’acquisition du terrain représente donc un coût plus important.

Les contraintes techniques liées à la construction d’une maison de plain-pied doivent aussi être soigneusement étudiées pour éviter des surcoûts importants à la construction, notamment avec les fondations et la toiture. Veillez également à bien choisir votre terrain. Un terrain trop pentu peut être un frein à la construction d’une grande maison sans étage.

Véritable maison intergénérationnelle, la maison de plain-pied peut s’adapter aux besoins de toute la famille et évoluer dans le temps plus facilement. Si vous le souhaitez, il est d’ailleurs possible d’anticiper l’avenir lors de la construction et de réaliser une maison de plain-pied qui soit conforme aux normes d’accessibilité pour les personnes à mobilité réduite en privilégiant les portes intérieures plus larges ou les portes coulissantes.

Vous envisagez de construire une maison de plain-pied ? Votre constructeur pourra vous guider pour mener à bien votre projet et vous conseiller pour faire les bons choix !

Le dans Construction

Quelle couleur pour ma façade ?

Choisir la couleur de la façade de sa future maison est une étape importante. C’est l’occasion d’affirmer le style de la maison mais aussi de lui donner du caractère. Découvrez les clés pour bien choisir les couleurs de votre façade.
Lire l‘article